Dakhla : Jusqu’ à 6 mois de prison ferme pour les 9 agresseurs des forces publiques

Un groupe d’une quarantaine de personnes, en majorité des mineurs, s’étaient attaqués de façon soudaine dans les quartiers de Tounsi, Ksiksate et Labchate, situés au centre-ville de Dakhla, à des forces publiques, en utilisant des pierres, des bâtons et des bouteilles incendiaires

Le tribunal de première instance þde Oued Eddahab a prononcé le 1er octobre des peines allant de l’acquittement à six mois de prison ferme à l’encontre de 9 personnes poursuivies pour instigation de mineurs à commettre des actes d’agression contre des forces publiques à Dakhla. Le tribunal a requis une peine de 6 mois et une amende de 2000 dh contre six prévenus, tandis que deux mineurs ont été poursuivis en état de liberté provisoire.

Les services de sécurité de Dakhla avaient procédé à l’arrestation de neuf mis en cause poursuivis pour instigation à des actes d’agression perpétrés, mardi dernier, par une quarantaine de personnes, en majorité des mineurs, contre des forces publiques dans trois quartiers du centre-ville de Dakhla, rappelle-t-on.

Un groupe d’une quarantaine de personnes, en majorité des mineurs, s’étaient attaqués de façon soudaine dans les quartiers de Tounsi, Ksiksate et Labchate, situés au centre-ville de Dakhla, à des forces publiques, en utilisant des pierres, des bâtons et des bouteilles incendiaires, faisant nombre de blessés plus ou moins graves parmi les éléments de ces forces

02/10/2015