Strasbourg - Des eurodéputés de différents Groupes parlementaires et nationalités ont salué, à Strasbourg, les réformes engagées par le Maroc ces dernières années en plein respect des droits de l'Homme, lors de leurs entretiens avec une délégation de députés marocains membres de la Commission Parlementaire (CPM) mixte Maroc-UE, tenus en marge de la session plénière du Parlement européen (11-14 mars).

Les parlementaires européens ont salué les réformes politiques, institutionnelles et économiques entreprises par le Maroc pour répondre aux aspirations des citoyens et se sont félicités des avancées "importantes" et "significatives" en matière des droits de l'Homme accomplies, a affirmé le co-président de la CPM, Abderrahim Atmoun dans une déclaration à la MAP. 

 

Ils ont également exprimé leur satisfaction et leur soutien aux efforts déployés par le Royaume pour trouver une solution politique et négociée à la question du Sahara en particulier l'initiative marocaine d'autonomie qui vise un règlement consensuel à ce différend régional qui n'a que trop duré, a ajouté Atmoun. 

 

Les parlementaires européens ont d'autre part regretté l'absence d'une intégration maghrébine, notant qu'une coopération étroite et intense entre les cinq pays de la région aura des retombées positives en terme de développement et de prospérité tant sur le Maghreb que l'Union européenne. 

 

De leur côté, les parlementaires marocains ont proposé à leurs homologues européens d'effectuer une visite dans le Royaume, dans le cadre de la CPM, afin de constater de visu les fruits des réformes soutenues mises en œuvres dans les différents domaines en particulier celles ayant trait à la consolidation de l'Etat de droit et à la consécration des droits de l'Homme. 

 

Plusieurs autres propositions ont été faites lors des entrevues avec les eurodéputés en vue du renforcement des échanges économiques et de la décentralisation entre les régions marocaines et européennes. 

 

Lors de cette visite, la délégation marocaine a eu des réunions de travail avec plusieurs parlementaires européens de différents groupes et nationalités notamment le co-président de la CPM, Pier Antonio Panzeri et la co-présidente du groupe des Verts au Parlement européen. 

 

Ces réunions, qui s'inscrivent dans le cadre des démarches et contacts visant à informer et à expliquer aux parlementaires européens les positions du Maroc sur les différentes questions qui intéressent le développement du partenariat Maroc-UE, ont été l'occasion de consolider les liens de coopération entre les membres des deux institutions parlementaires.

14/03/2013