Le Bureau exécutif du Parlement d'Amérique centrale, présidé par le Nicaraguayen José Antonio Alvarado Correa tient, mardi 12 juillet, une session extraordinaire à Laâyoune en signe de "reconnaissance et de soutien total à la souveraineté et à l'intégrité territoriale du Maroc".

 

La délégation de 14 membres, prenant part à cet événement, est attendue, lundi soir à Laâyoune, pour tenir cette réunion, la première du genre du Parlement Centraméricain, apprend Le360 de sources officielles.

 

En même temps, le Bureau exécutif de la Chambre des conseillers tiendra à Laâyoune pour la première fois une réunion en dehors de Rabat sous la présidence de Abdelhakim Benchamass. Les deux instances législatives publieront une "Déclaration de Laâyoune réitérant le caractère irréfutable de la marocanité du Sahara", selon les mêmes sources.

 

Par ailleurs, la délégation du Parlement Centraméricain se rendra mercredi à Rabat où elle sera reçue respectivement par Abdelilah Benkirane, le Chef du gouvernement, Rachid Talbi Alami, président de la Chambre des députés, et Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères, ainsi que par Driss El Yazami, le président du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH).

 

Jeudi, la délégation du Parlement Centraméricain effectuera une visite à Tanger pour s'enquérir du développement économique et social de la ville du Détroit. 

 

Pour rappel, le Parlement centraméricain (Parlacen) compte six Etats membres, à savoir le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama et la République dominicaine. Le Parlacen est un forum régional visant l'intégration des pays d’Amérique centrale. Son siège est établi dans la capitale du Guatemala, Guatemala Ciudad.

AddThis Sharing Buttons

09/07/2016