Des gardes frontières algériens postés à la frontière marocaine, ont laissé exprimer leur joie, d'une manière inattendue, à l’occasion de la qualification de l’équipe nationale algérienne au mondial 2014. 

 

Ainsi, les soldats algériens ont utilisé leurs mitraillettes pour tirer des salves de joie, sauf que les rafales de balles n’étaient pas en l’air, mais orientées vers le territoire marocain. 

 

Selon une source médiatique de la place, des balles sont venus atterrir jusqu’à prés de la station balnéaire marocaine d'Essaidia. 

 

Les habitants marocains de cette zone frontalière, étaient sérieusement menacés de blessures ou de morts, face au comportement de ces soldats, indigne d’une armée régulière. 

 

Les soldats algériens ont joué avec leurs armes, comme l’auraient fait des miliciens non tenus par un code de conduite militaire. 

 

A noter qu’au sein des FAR et dans toutes les armées respectables du monde, un tire d’arme à feu, est toujours suivi d’une enquête et d’un rapport et les munitions sont généralement numérotées.

20/11/2013