Plus de 500 descendants de Chouhadas algériens adhérents au "mouvement national indépendant des enfants de Chouhadas", ont installé samedi un camp de protestation à la sortie ouest de la ville de Bouira (120 km au sud-est d'Alger), pour réclamer leurs droits, rapporte le journal El Watan dans son édition électronique.

Les protestataires, venus de plusieurs wilayas du pays dont Tizi Ouzou, Bouira, Bejeia, Chlef et d'autres régions, ont installé leur camp à proximité de l'autoroute est- ouest, précise le journal. 

"La France a reconnu les événements du 17 octobre 1961 et l'Algérie ignore la famille du Chahid". "Cinquante ans d'humiliation baraka, ça suffit !", "pour la dignité du Chahid", écrivent les protestataires sur des banderoles. 

Tahar Akouche, le président de ce mouvement, a affirmé au journal que "la famille du Chahid n'a pas bénéficié de ses droits les plus élémentaires".

 

16/02/2013