Un diplomate français a lancé de graves accusations à l'encontre de l'Algérie. Jean-Christophe Rufin, ex-ambassadeur français au Sénégal, a affirmé que l'Algérie a soutenu indirectement les groupes terroristes qui opèrent au nord du Mali.

A en croire ce diplomate français, qui est intervenu samedi sur les ondes de la radio française France Culture,  l'Algérie aurait infiltré également ces groupes djihadistes affiliés à Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI). "l’Algérie jouait un autre jeu, un jeu très dangereux d’ailleurs et qui consistait à infiltrer ces groupes radicaux tout en les laissant partir dans le sud, au Sahara. Au fond, l’Algérie se disait qu’ils étaient chez les autres mais ils étaient toujours dangereux car ces groupes bénéficiaient de nombreuses complicités à l’intérieur du territoire", a expliqué cet ancien ambassadeur français selon lequel l'Algérie aurait changé de position lorsqu'elle a vu "s’installer à ses frontières un Etat islamiste fixe et stable d’une part, et un Etat touareg, de l’autre".

27/11/2012