La célébration du 40è anniversaire de la Marche Verte, qui est “gravée dans le coeur et l’âme du peuple marocain”, est l’occasion de “mesurer les pas de géant réalisés en matière de développement des provinces du sud, devenues aujourd’hui un pôle régional en matière socio-économique, d’emploi et d’investissements”, a déclaré à la MAP l’ancien ambassadeur américain, Edward Gabriel.
“Il est une réalité historique irréfragable: Le Sahara est gravé dans l’âme et le coeur du peuple marocain”, a affirmé M. Gabriel, en faisant observer que les efforts consentis par le Maroc ont transformé cette partie du Royaume en un fleuron d’un développement socio-économique inclusif, soucieux des aspirations des citoyens et de leurs préoccupations.
Edward Gabriel a tenu à rappeler que les Etats-Unis qualifient le plan d’autonomie au Sahara, sous souveraineté marocaine, de “sérieux, crédible et réaliste”, en ce sens que l’initiative mise sur la table par le Maroc “constitue à juste titre la meilleure alternative pour un règlement politique, définitif et durable à cette question”.
Il a, d’autre part, souligné que les citoyens marocains sahraouis ont démontré d’une manière qui ne souffre pas l’équivoque leur volonté et détermination d’aller de l’avant dans la mise en oeuvre du projet de régionalisation, comme en témoigne le taux de participation – le plus élevé au plan national – aux dernières élections régionales et locales.

03/11/2015