La décision d’interdire la visite au Maroc d’une délégation parlementaire européenne est “une décision souveraine”, a affirmé M. Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, soulignant l’existence d’un cadre institutionnel entre le Maroc et l’UE qui régit ce genre de visites.

Dans une déclaration à la MAP à ce sujet, M. El Khalfi a insisté sur le caractère souverain de cette décision, faisant savoir qu’”il y a un cadre institutionnel entre le Maroc et l’UE d’une façon générale, et entre les parlements européen et marocain plus particulièrement, qui régit ce genre de questions”.

“Les autorités compétentes au Maroc ont d’ailleurs pris soin d’en informer, bien avant, les personnes concernées par cette décision”, a précisé le ministre.

Il a fait état d’une décision prise, dans le cadre du groupe d’amitié parlementaire Maroc-UE, d’organiser prochainement une visite parlementaire européenne dans le Royaume comprenant les provinces sahariennes, relevant que la composition de cette délégation européenne intègre les différentes sensibilités et composantes.

07/03/2013