Alejandro Diaz Chaves

Un Espagnol vient d'être condamné à deux ans et demi de prison ferme pour abus sexuels sur un mineur sahraoui de Tindouf qu'il avait accueilli en 2014 à Alicante dans le cadre du programme de vacances estivales organisé au profit de ces enfants.

 

L'accusé, qui est membre d'une ONG locale prenant en charge des enfants malades des camps de Tindouf, a été condamné aussi par l'Audience provinciale d'Alicante au paiement d'une amende de 3.240 euros pour "corruption de mineur", rapporte la presse espagnole, un montant auquel s'ajoute une indemnité de 6.000 euros à la victime. L'accusé a été interdit par le tribunal d'accueillir des enfants des camps de Tindouf pour une période de quatre ans.

 

Les faits remontent à l'été 2014 lorsque le mineur se trouvait à Alicante pour être traité d'une maladie de l'oreille, précisant que l'enfant a fait l'objet d'attouchements à plusieurs reprises par l'accusé durant son séjour dans la ville espagnole. Les perquisitions effectuées au domicile de l'accusé ont permis de découvrir près de 50 fichiers contenant des photos d'enfants âgés de 12 à 15 ans torses nus ou portant des sous-vêtements.

01/06/2018