Les Etats-Unis prévoient l’octroi d’une aide de l’ordre de 7 millions de dollars aux Forces armées royales au titre de l’année 2016. L’aide bénéficiera également aux provinces sahariennes.

“This is the same amount granted by the US Administration for the year 2015 to the Royal Armed Forces,” the daily quoted the Secretariat as saying.
Le Secrétariat d’Etat vient d’annoncer l’octroi par les Etats-Unis d’une aide de l’ordre de 7 millions de dollars aux Forces armées royales. «Il s’agit du même montant consenti par l’Administration américaine au titre de l’année 2015 au royaume du Maroc», relève “Al Massae” qui rapporte cette information dans son édition de ce vendredi 13 novembre.

Le quotidien arabophone estime que le montant de l’aide militaire américaine devait être revu à la hausse, conformément au vœu de l’Administration Obama et au statut octroyé au Maroc en tant qu’allié majeur hors OTAN.

Il n’empêche que cette aide militaire inclut pour la deuxième année consécutive les provinces sahariennes marocaines, en dépit de l’opposition du lobby algéro-séparatiste au sein du Congrès américain.

«Le lobby allié à l’Algérie et au Polisario ne ménage aucun effort pour tenter d’infléchir la position des membres du Congrès et exclure le Maroc de cette aide», indique “Al Massae”, faisant état de l’échec des tentatives des ennemis de l’intégrité territoriale du royaume.

Grand bénéficiaire de l’aide à l’échelle de la région maghrébine, la Tunisie se voit octroyer pas moins de 20 millions de dollars, constate “Al Massae”. "Le pays du jasmin" n’aurait pas démérité cette aide, compte tenu de l’insécurité à laquelle il est confronté et des menaces persistantes qui continuent de planer sur lui après un été 2015 sanglant et les attentats contre le musée Bardo à Tunis et la plage de Sousse.

Autre grand bénéficiaire, et il n’est pas des moindres, l’Egypte, qui s’adjuge une enveloppe de l’ordre d’1 milliard de dollars au titre de l’aide militaire.

This is the second consecutive year in which the US has awarded military aid to Morocco and its southern provinces, despite opposition of Algerian-separatist lobbyists in the U.S. Congress, the daily noted. “Lobbyists of Algeria and the Polisario are working hard to try to influence the positions of members of Congress and prevent Morocco from receiving this assistance.”

The US$7 million awarded for Morocco’s armed forces budget will be partly allocated to fund and benefit the 2016 military projects in the so-called Western Sahara.

Sources at the Moroccan daily believe the amount of military assistance given to Morocco should have been revised and increased to honor the status awarded to Morocco as a “major non-Nato ally” and to carry out the current agenda of the Obama Administration.

Tunisia, which faces a surge of terrorism threats and high insecurity was granted around US$20 million in military aid, becoming the Maghreb region’s largest aid recipient, the daily revealed.

Another large military aid beneficiary is Egypt, which received approximately US$1 billion from the US, despite the bloodshed and persistent lack of safety that is affecting the Arab world’s most populous country.

13/11/2015