La Cour d'appel de Laâyoune a accordé, mercredi soir, la liberté provisoire aux six personnes poursuivies dans le cadre des actes de vandalisme qu'a connus la ville le 4 mai dernier.

La cour a ainsi donné une suite favorable à la requête de la défense de poursuivre les mis en cause en état de liberté provisoire et devra poursuivre, le 30 octobre, l'examen de cette affaire. Les accusés sont poursuivis pour "attroupement armé, violence à l'encontre des forces de l'ordre, entrave de la circulation sur la voie publique et destruction de biens à utilité publique", chacun en ce qui le concerne. Les mis en cause avaient été arrêtés le 9 mai pour leur implication présumée dans les actes de vandalisme qu'a connus Laâyoune le 4 mai dernier. Plusieurs éléments des forces de l'ordre avaient été blessés et des biens publics et privés détruits lors de ces incidents.

25/10/2013