EXCLUSIF. DES SÉPARATISTES ENTRAÎNÉS PAR DES CUBAINS

Pas moins de trente séparatistes de l’intérieur se trouvent, depuis deux semaines, à Tindouf où ils sont entraînés aux techniques de guérilla par des experts militaires cubains. Révélations.

Ils sont Marocains, originaires des provinces sahariennes et se trouvent, depuis deux semaines, à Tindouf. Objectif : recevoir une formation paramilitaire, assurée par des experts militaires venus spécialement de Cuba. Avant-hier, lundi 8 décembre, ils ont été invités à assister à la clôture des soi-disant «manœuvres militaires» organisées au sud de Tindouf, sous la supervision de Mohamed Abdelaziz et en présence du présumé «ministre de la Défense» de la chimérique «RASD».

Durant leur séjour de 15 jours, les «frontistes de l’intérieur» ont reçu deux types de formation de la part des experts militaires cubains : entraînement aux techniques de guérilla et, pour les besoins de propagande pro-séparatiste, à l’utilisation des nouvelles technologies multimédias. Selon les sources du Le360, la parade militaire, organisée lundi 8 décembre à Tindouf, devait marquer la fin de ce stage et le retour, dans les provinces sahariennes marocaines, des activistes séparatistes munis de leurs «diplômes de fin de stage» mais aussi et surtout d’un pactole de 3.000 dollars chacun!

Tout compte fait, un stage grassement rémunéré par les pétrodollars algériens au profit de ses suppôts du front séparatiste et du renseignement algérien en perspective de leur redéploiement au Sahara marocain afin de perpétrer de nouveaux actes de sabotage.
En plus des photos, prises sur place, et diffusées en exclusivité par Le360, nous publions les noms des «frontistes de l’intérieur» ayant pris part à ce stage : Hamza Filali, Kalmi Bouhla, Bouchra Bentaleb, Oum Saâd Cherraoui, Lalla Al Houmani, Manoloh Mohamed, Mahjoub Aoulad Cheïkh, Salka Layli et Dafi Kourya.

09/12/2014