Marines prepare for historic African exercise

Les FAR, les Forces armées de la République fédérale d’Allemagne, une représentation du personnel de l’OTAN, la 2ème brigade expéditionnaire des Marines américains, et des représentants de 13 pays partenaires africains et européens ont commencé l’exercice African Lion le 26 mars 2014.
African Lion est un exercice combiné et conjoint entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, comprenant environ 350 membres américains en service, 150 soldats des Forces Armées Royales, et du personnel supplémentaires en provenance des pays partenaires européens et africains.
« La 2ème brigade expéditionnaire des Marines est honorée de faire partie de l’exercice African Lion», a déclaré le Général de brigade John K. Love, Général de la 2ème brigade expéditionnaire des Marines. «L’exercice African Lion a une longue histoire et il est très important pour la relation entre le Maroc et les Etats-Unis. Nous reconnaissons l’importance de l’exercice dans la poursuite de cette amitié et le partenariat entre nos deux nations. «
Cet exercice est un engagement comportant divers types de formations militaires tels que : des exercices du poste de commandement dans l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophes, des opérations de stabilité, telles que la formation sur les armes non létales, de tirs réels et des exercices de réponse aux crises ainsi qu’un atelier de renforcement des capacités de renseignements et un programme d’observation multinational. « La différence entre cette édition de l’African Lion et les exercices précédents est que cet exercice est élevé au niveau opérationnel», a déclaré le General Love. «C’est une bonne occasion pour nos deux états-majors d’apprendre davantage sur le niveau opérationnel de la guerre et la façon de mener les opérations comme une force opérationnelle interarmées combinée ». Un exercice réussi renforcera les partenariats dans la région en renforçant la compréhension des capacités de chaque pays et sa capacité à fonctionner en groupe.

31/03/2014