Contrairement à ce qui a été annoncé par certains médias, l’ambassadeur du Maroc n’a pas été convoqué par l’Exécutif espagnol. Contacté par Les ÉCO, un haut responsable à l’ambassade du Maroc à Madrid a précisé qu’il y a eu un contact avec l’adjoint de la chef de la mission diplomatique et la sous-direction générale des affaires consulaires relevant du ministère des Affaires Étrangères et de la coopération espagnol.

 

Ce département a contacté un haut responsable à la représentation marocaine à Madrid pour demander des explications concernant la décision des autorités marocaines d’expulser des avocats espagnols du Maroc.

 

Selon notre source diplomatique, « les personnes expulsées ont indiqué, à leur entrée au royaume, qu’ils se rendent au Maroc dans le cadre d’un séjour de tourisme. Cependant, il s’est avéré par la suite qu’elles se sont données à l’activisme politique. Le Maroc a transmis à ses interlocuteurs espagnols qu’il ne peut tolérer de telles actes ».

 

Toujours selon cette source diplomatique, les interlocuteurs espagnols se sont montrés attentifs et ont exprimé leur compréhension suite à la décision souveraine du Maroc.

 

09/04/2016