Alors que les médias proches du Polisario et du régime algérien comme TSA, Algérie Patriotique etc annonçaient la saisie de phosphates marocains à Panama sur le navire Ultra Innovation. L’histoire est tout autre. Cette information a été également repris par certains médias marocains, connu pour leur complaisance cachée avec les thèses séparatistes.

 

Tout a commencé par une rumeur lancé par l’ambassadeur d’Algérie (Amar Belani) à Bruxelles et le site Sahara Press Service sur la mise à quai d’un phosphatier sous pavillon danois pour une saisie. La réalité est tout autre : Explications :

 

A l’origine, le bateau avait quitté Laâyoune le 28 avril avec une cargaison de phosphates devant être acheminée à Vancouver au Canada.

 

Le 18 mai, le bateau est immobilisé à Panama. Mais cette immobilisation serait lié au capitaine du navire et non : les phosphates marocains.

Le plan d’Alger et de ses sbires était de refaire le coup de la saisie de Port Elizabeth, statuant en référé, a accepté début mai, d’immobiliser un bateau transportant 50.000 T. de phosphates marocains destinées à un client néo-zélandais.

 

Selon le site de tracking, le phosphatier a bien repris sa route pour le Canada. En ce qui concerne le bateau immobilisé à Port Elizabeth en Afrique du sud, le juge rendra sa décision le 9 juin, après avoir écouté les arguments de la partie marocaine. En principe, la justice donnera raison au Maroc, sauf instrumentalisation politique du procès, ce qui fera tâche à la démocratie sud-africaine.

21/05/2017