En adoptant deux résolutions relatives au Sahara marocain, lors de sa récente assemblée générale en Jordanie, la Fédération mondiale des anciens combattants (FMAC) s’est clairement rangée du côté de l’intégrité territoriale du Maroc, ce qui constitue une victoire diplomatique pour la position nationale sur ce dossier, a affirmé, vendredi à Rabat, le haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri.

Les deux résolutions seront soumises aux différentes organisations régionales et internationales, notamment l’ONU et l’UE, dans le cadre du suivi de cette décision, a-t-il dit lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des deux documents, rappelant que cette assemblée (19-22 novembre) a offert à la délégation marocaine l’opportunité d’expliquer aux participants les tenants et aboutissants de ce conflit artificiel et de mettre à nu les allégations non fondées des adversaires de l’unité nationale.

 

La FMAC, a-t-il relevé, a lancé un appel aux parties concernées et aux pays de la région pour collaborer avec les Nations unies et s’engager sérieusement dans la recherche d’une solution politique mettant fin à cette question, tout en exprimant son soutien aux efforts consentis par le secrétaire général des Nations unies et de son envoyé personnel dans le but de parvenir à un règlement définitif et mutuellement acceptable de ce dossier.

Au cours de sa 27e Assemblée, tenue sur la station balnéaire de la Mer Morte, la FMAC a adopté, sans modifications et à l’unanimité, douze projets de résolution, portant notamment sur le règlement du différend régional autour du Sahara marocain, un appel pressant pour mettre fin au calvaire des populations sahraouies séquestrées dans les camps de Tindouf, le dégel des pensions octroyées aux anciens combattants ayant servi dans les armées espagnoles lors de la guerre civile et la protection et la restauration des tombes des soldats marocains ayant servi dans les armées européennes.

 

La fédération, qui revendique quelque 172 associations membres dans plus de 93 pays des cinq continents, a pour buts la défense des intérêts moraux et matériels des anciens combattants et victimes de la guerre, ainsi que le maintien de la paix et de la sécurité internationale par l’application de la Charte des Nations unies, par le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales énoncés dans la Charte internationale des droits de l’Homme. Elle apporte sa contribution aux discussions de la plupart des questions à l’ordre du jour international en présentant le point de vue de ses membres, formulé dans des résolutions.

 

Publié le : 21 Décembre 2012 - MAP

22/12/2012