Le Gabon a annoncé mardi par la voix de son ambassade à Rabat qu’il conduira avec les « pays alliés et amis du Maroc » une opération de soutien en faveur de l’intégrité territoriale du Maroc, à l’occasion de la tenue du prochain sommet de l’Union africaine (UA) à Addis Abeba (Ethiopie),. 

 

L’ambassadeur gabonais à Rabat, Abdu Razzak Guy Kambogo a exprimé, lors d’une conférence de presse, la « grande surprise des amis du Maroc » de voir la question du Sahara inscrite à l’ordre du jour du prochain sommet de l’UA. 

 

Le diplomate gabonais a insisté sur le fait que ce dossier est actuellement entre les mains de l’ONU et qu’il n’est pas judicieux qu’il soit discuté au sein de l’UA, une organisation que le Maroc a quitté en 1982 pour protester contre « l’escroquerie du siècle », selon les termes du défunt Roi Hassan II, qui a consisté à admettre en son sein, grâce à une « complicité avérée » du Polisario, un mouvement armé et financé par l’Algérie. 

 

L’ONU qui s’est saisie de la question du Sahara occidental est « bien au-dessus de la Commission de l’UA. Il est donc évident que ramener cette question au cœur du débat de l’Union Africaine revient à faire la danse de la crevette : un pas en avant et plusieurs pas en arrière », selon le communiqué remis à la presse. 

 

"Le Gabon à l’instar d’autres alliés et amis (…) martèle et réitère (…) son indéfectible soutien au Maroc sur la question du Sahara occidental. Il souhaite bien évidemment qu’entre en vigueur une autonomie sous la souveraineté marocaine 

 

Récemment de nombreux pays africains ont annoncé une prochaine mobilisation pour faire revenir le Maroc au sein de l’UA. 

 

22/05/2013