Le porte-parole du Parti Populaire (PP) au Conseil Municipal de Grande Canarie, a demandé instamment au président de ce Conseil, Antonio Morales de retirer immédiatement le drapeau de la pseudo « RASD »  élevé devant la mairie en guise de soutien à cette entité fantoche à l’occasion du 40e anniversaire de son auto-proclamation par le mouvement séparatiste « Polisario ».

 

Felipe Afonso El Jáber a affirmé que son parti ne votera pas en faveur de la motion de soutien et de défense de la « RASD » lors de la plénière prévue ce vendredi.

 

Selon lui, Antonio Morales est en train de jouer au « petit chef d’Etat », insistant qu’il s’agit d’un anniversaire d’une république qui « n’existe pas et qui n’a jamais existé ».

 

Le porte-parole du PP a demandé au président du Conseil de se « comporter en responsable et comprendre qu’elles sont ses prérogatives et celles de l’Espagne ».

 

« Oui il peut élever ce drapeau dans sa maison ou au siège de son parti, Nuevas Canarias, mais pas sur le territoire de Grande Canarie », a-t-il martelé dans une déclaration à EFE.

 

Et ce responsable d’insister sur le fait que « les positions sur ce genre de questions se doivent d’être fixées par l’Etat, comme ce fut le cas avec tous les gouvernements du PP et du PSOE ».

 

En plus, a-t-il ajouté, il faut respecter les résolutions des Nations-Unis sur le droit à l’autodétermination à travers un referendum mais « pas à travers la proclamation d’une république », une question que seuls les sahraouis devront trancher et pas le Conseil municipal de Grande Canarie.

 

La cérémonie d’élévation de ce drapeau s’est déroulée, jeudi, en présence du « ministre pour l’Europe » de la pseudo « RASD » Mohamed Sidati qui a saisi l’occasion pour annoncer qu’il allait demander « des comptes » au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon lors de sa visite prévue en mars prochain dans les camps de Tindouf. Selon lui, le patron de l’ONU doit s’expliquer sur ses engagements envers les sahraouis et « le blocage » du Maroc pour parvenir à une solution pacifique.

26/02/2016