La présidente du Congrès mondial amazigh, Kamira Nait-Sid, a été retenue par la police algérienne aussitôt après son débarquement ce mardi à l’aéroport Houari Boumediene, en provenance de Casablanca.

Un acte qui risque d’aggraver la tension entre le pouvoir algérien et le peuple kabyle. Celui que vient de subir cette infatigable militante de la cause amazighe, Kamira Nait-Sid, élue en juillet dernier présidente du Congrès mondial amazigh (CMA).

 

Selon le site kabile «Siwal», cette défenseuse du droit du peuple kabyle à l’autodétermination a été arrêtée aussitôt après son retour à Alger en provenance du Maroc.

 

«Elle vient à l’instant de nous informer, par un SMS envoyé à la hâte, qu’elle est en ce moment même retenue à la police des frontières algériennes et que son passeport lui a été retiré », dévoile «Siwal», en indiquant «ignorer pour l’instant les motifs de cette retenue à la PAF et de la confiscation de son passeport».

 

Ex-représentante des Kabyles au sein du Congrès mondial amazigh, cette mère-courage de la cause amazighe a atteint la présidence du CMA en juillet dernier.

24/02/2016