guerguarat

Plus de trois tonnes de hachich ont été saisies dans un semi-remorque au poste frontalier de Guergarat. Les trafiquants tentaient de l’exporter vers un pays africain.

 

Les éléments de la sûreté nationale et de l'administration des Douanes ont réussi à avorter, mercredi soir au poste frontalier de Guergarat au sud de la ville de Dakhla, une tentative de trafic de drogue dissimulée à bord d'une semi-remorque immatriculée au Maroc et à saisir 3,134 tonnes de hachich.

 

Les mesures de contrôle aux frontières et les opérations de fouille ont permis l'arrestation du conducteur du camion, un citoyen marocain âgé de 48 ans, et la découverte de la drogue saisie dissimulée dans de grandes bouteilles de produits cosmétiques destinés à l'exportation vers un pays africain, indique jeudi un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

 

La drogue saisie a été remise à l'administration des Douanes et le mis en cause a été mis à la disposition des services de sécurité compétents territorialement afin de mener une enquête judiciaire dans cette affaire, indique la même source, ajoutant que cette opération entre dans le cadre des efforts de lutte contre le trafic international de drogues et de psychotropes.

23/02/2017