Guerguarat mauritanie maroc

Le Polisario poursuit sa pression sur la Minurso. Ce jeudi, son « ministre de la Défense », Abdellah Lahbib Belal, a convoqué des représentants des composantes civile et militaire de la Minurso pour leur transmettre les protestations du Front vis-à-vis de ce qu’il qualifie de « violations » marocaines du cessez-le-feu conclu le 6 septembre 1991.

Une allusion aux travaux de réalisation d’un tronçon routier long de presque 4 km dans la zone tampon, située au-delà du poste frontalier de Guerguerate. Le Polisario a exigé une intervention de la Minurso pour qu’elle arrête immédiatement l’opération en cours. Dans le cas contraire, le Polisarien a menacé les cadres de la mission onusienne d’une reprise des armes contre le Maroc.

 

25/08/2016