guerguarat

L’Organisation démocratique du travail (ODT) demande au gouvernement El Othmani d’installer une unité de santé au passage frontalier d’El Guerguerate. Celle-ci devra être consacrée à la vaccination des chauffeurs à destination de pays de l’Afrique subsaharienne.

 

«Dans l’exercice de leurs fonctions, de nombreux professionnels marocains du transport international contractent des maladies, lorsqu’ils se rendent dans des pays du sud», avertit le syndicat dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

 

La même source précise que «jusqu’à 120 camions traversent quotidiennement le passage El Guerguerate en direction de la Mauritanie, du Sénégal, de la Guinée et la Côte d’Ivoire».

 

L’année dernière, «trois conducteurs marocains ont trouvé la mort suite à des maladies qui les ont touchés lors de leur séjour dans un Etat africain», affirme l’ODT dans son document.

06/01/2018