Le ministère équato-guinéen a annoncé le report du Sommet Afrique-Monde arabe prévu ce lundi 21 novembre à Malabo, sans préciser les raisons de ce report. Révélations.

Rebondissement diplomatique spectaculaire dans le cadre du Sommet Afrique-Monde arabe, qui devait se tenir ce lundi 21 novembre à Malabo, capitale de la Guinée équatoriale, en présence de chefs d'Etat, d'émirs, de sultans et de hautes personnalités d'Afrique et du monde arabe. Ce Sommet afro-arabe, précédé d'un forum économique ouvert vendredi 18 novembre à Malabo, a été reporté, a annoncé le ministère équato-guinéen, sans préciser les raisons de ce report. 

Des sources diplomatiques marocaines, citées par l'agence de presse turque, Anadolu, ont attribué ce report à la participation d'une délégation de la pseudo-"RASD", relevant que le royaume du Maroc s'est vivement opposé à la présence de ladite délégation séparatiste à ce sommet des chefs d'Etat africains et arabes.

Des sources diplomatiques marocaines, citées par l'agence de presse turque, Anadolu, ont attribué ce report à la participation d'une délégation de la pseudo-"RASD", relevant que le royaume du Maroc s'est vivement opposé à la présence de ladite délégation séparatiste à ce sommet des chefs d'Etat africains et arabes.

"Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, a vivement protesté contre la présence de la délégation du Polisario", ont indiqué les mêmes sources. "Ce qui a suscité des remous dans la salle où devait se dérouler le sommet, amenant les autorités équato-guinéennes à reporter le déroulement du sommet à une date ultérieure", ajoutent-t-elles.

 

Les travaux du Sommet Afrique-Monde arabe devaient débuter ce lundi matin, avant d'être stoppés pour cause de participation d'une délégation du Polisario.

21/11/2016