Le nouveau secrétaire général, Antonio Guteress.

Christopher Ross serait-il sur le départ ? Le quotidien Al Quds Al Arabi, citant des sources au sein de l’Organisation des Nations Unies (ONU), croit savoir que le nouveau secrétaire général, Antonio Guteress, serait sur le point de désigner un nouveau médiateur de nationalité européenne au Sahara occidental.

Le Portugais, ajoutent les mêmes sources, souhaite ainsi relancer le processus de négociations, bloqué depuis plus de quatre ans. La dernière fois que le diplomate américain avait réussi à réunir les représentants du Royaume et du Polisario dans le cadre de ces « réunions informelles » remonte à mi-mars 2012 à Manhasset aux Etats-Unis.

Quant à l’option de nommer un Européen pour succéder à Ross, rappelons que cela ne dépend pas uniquement de la seule volonté de Guteress. Il lui faut d’abord l’autorisation de l’administration de Donald Trump.

 

20/12/2016