L'Initiative mauritanienne de soutien à la proposition marocaine d'autonomie au Sahara a appelé les peuples de la région et la communauté internationale "à demeurer attachés au plan marocain audacieux visant à mettre fin au conflit du Sahara dont nous pâtissons tous", estimant qu'il s'agit d'une "solution de compromis qui satisfait les différentes parties".

Dans un communiqué publié mardi à l'occasion de la visite de Christopher Ross, envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU chargé du Sahara, l'Initiative mauritanienne a réitéré son soutien à la "proposition civilisée présentée par le Royaume du Maroc pour trouver une issue à une impasse qui n'a que trop duré et dont a souffert le Maghreb arabe pendant des décennies".

 Les concessions faites par le Royaume pour régler ce problème donnent la mesure de "la sagesse et de la clairvoyance" de la partie marocaine et sont l'expression d'une volonté réelle des autorités marocaines de donner un coup d'arrêt à la souffrance des sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf, souligne la même source. La proposition "ouvre également la voie à l'édification d'un Maghreb arabe uni, débarrassé de tout conflit ", estime-t-on.

 Par ailleurs, l'Initiative a annoncé que sa coordination générale est ouverte devant toutes les composantes du peuple mauritanien, politiques, intellectuels et leaders d'opinion, pour contribuer à organiser nombre d'activités de nature à éclaircir l'opinion publique au sujet du conflit du Sahara (origines du conflit, ses développements et ses répercussions sur la sécurité et l'avenir du Maghreb), tout en jetant la lumière sur les efforts marocains constructifs visant à régler définitivement ce conflit.

 A rappeler que l'Initiative mauritanienne a vu le jour en 2007. Depuis, elle a tenu une série de conférences en Mauritanie au sujet de la proposition d'autonomie.

  

16/11/2012