INONDATIONS: SIX NOUVELLES VICTIMES, GUELMIM SINISTRÉE

Six nouvelles personnes dont cinq enfants ont trouvé la mort hier dans les intempéries qui frappent le sud du pays. Douars isolés, quartiers inondés, réseau téléphonique coupé... La province de Guelmim a été déclarée zone sinistrée.

Les intempéries qui s’abattent de nouveau sur le sud du pays et les régions de Guelmim, Chichaoua, Ouarzazate et Zagora ont causé la mort d’au moins six nouvelles personnes hier, dont cinq enfants, rapporte le site Yabiladi. A Zagora, trois enfants ont trouvé la mort dans l’effondrement du toit de leur maison alors qu’un quatrième a été grièvement blessé. A Chichaoua, un enseignant de 25 ans a péri dans le renversement du taxi qui le transportait à son école. Les autres passagers, des instituteurs et une infirmière, s'en sont sortis, indique un média local, grâce à’intervention de la population du douar Kouarart, à Oulad Moumna, qui a pu les arracher des eaux de l'oued Oulad Azzouz. Dans la province d’Azilal, les pluies torrentielles ont causé la mort de deux fillettes. Le corps de l’une d'entre elles a été retrouvé.

La province de Guelmim a été déclarée, samedi, "zone sinistrée" par les autorités provinciales, en raison de l'isolement consécutif aux débordements des oueds et des dégâts occasionnés à la majorité des infrastructures. Les eaux ont submergé plusieurs quartiers de la ville de Bouyzakarne, suite à l'effondrement de certaines parties de la digue de protection du quartier Al Massira, qui a causé des dégâts dans différentes zones de la ville. A Guelmim, plusieurs quartiers ont également été inondés suite à l'effondrement de la digue de protection de la ville, après le débordement de l'Oued Oum Laachar, ce qui a causé d'importants dégâts dans les quartiers sud de la ville. La montée du niveau des eaux de l'oued Oum Laachar a provoqué l'isolement des quartiers Arrahma, Moulay Youssef, Lakramez, M'hirich. Les fortes précipitations ont causé la panne du réseau des fibres optiques de Maroc Telecom, entraînant l'interruption du réseau téléphonique dans la province, ce qui a affecté la communication et la coordination entre les services publics. Malgré cette situation, ceux-ci ont continué à coordonner leurs efforts à l'aide des moyens disponibles, note la Wilaya. Les autorités publiques ont appelé encore une fois les habitants de la région à faire preuve de responsabilité, de solidarité et de coopération dans cette situation exceptionnelle, en prenant toutes les mesures préventives pour préserver leur sécurité.

29/11/2014