Un député du PJD, membre de la Commission des Affaires étrangères et de la Défense, a demandé au gouvernement marocain de consacrer une aide aux victimes des inondations qui ont frappé les camps de Tindouf. Hamza El Kantaoui, un sahraoui qui vit à Dakhla, souhaite de plus que l’opération de distribution de vivres s'effectue sous la supervision du roi Mohammed VI.

Les graves inondations qui ont frappé, la semaine dernière, les camps de Tindouf ne sont pas inaperçues au royaume. Si des associations pro-Maroc ont saisi l’occasion pour pointer du doigt la responsabilité de l’Algérie dans la catastrophe, un jeune député sahraoui du PJD a opté pour une proposition originale pour exprimer sa solidarité avec les victimes.

Prenant le contre-pied de la tendance générale, Hamza Kentaoui propose, dans une lettre adressée au chef du gouvernement marocain, d’envoyer des vivres aux sinistrés, indique le site Lakome2.

Sous la supervision du roi

Il explique que cette proposition est exclusivement motivée par des « raisons humanitaires », soulignant que les fortes précipitations des derniers jours n’ont fait qu’aggraver la précarité dans laquelle vit la population depuis des années. Le député PJDiste a demandé également que l’opération de collecte et d’envoi des aides aux habitants des camps de Tindouf se fasse sous la supervision du roi Mohammed VI.

Hamza Kentaoui appelle, par ailleurs, à modifier la stratégie de communication sur la question du Sahara. Celle-ci-doit impérativement rejeter « tout discours qui appelle et consacre la haine » en faveur « d'un autre empreint de respect et d’humilité ». Des qualités qui, selon lui, auront « le plus grand impact sur la psychologie des sahraouis ».

Levée de bois verts à Tindouf contre le PJDiste

Un média proche de Khadija Hamdi, la femme puissante du Polisario à la fois « ministre de la Culture », épouse de Mohammed Abdelaziz et probablement son successeur, a été la première à tirer à boulets rouges sur le député, le parti islamiste et le royaume.

D’autres supports se sont ensuite chargés de relayer les mêmes attaques. D’aucuns se sont interrogés si l’auteur de la proposition est réellement un sahraoui. Une source au Sahara nous rappelle que le député du PJD, Hamza Kentaoui, a un proche parent au sein de la direction du Front qui occupe le poste de représentant du Polisario en Suède, nous apprend une source au Sahara.

Le gouvernement marocain n’a pas encore réagi à la proposition du député de la Lampe.

30/10/2015