A la l’occasion du nouvel an berbère (2967)   d’importantes  associations des droits humains  en Kabylie   (Tamawya taqbaylit) ont réitéré leur soutien à la marocanité du Sahara.  En effet, ses associations fédérées  ont rappelé qu’il était inacceptable qu’une organisation installé  à Tindouf  tel le polisario puisse continuer  à promouvoir ouvertement  un racisme antiberbère,  que  la propagande autour du mythe d’une « république arabe sahraoui » en terre marocaine et berbère était de l’ordre de la  provocation.

Les militants kabyles qui ont toujours reconnu l’antériorité et la marocanité  du Sahara ont par ailleurs témoigné des liens fraternels  qui les attachent et les unis à leurs frères berbères marocains appelant ainsi de leurs vœux  à la disparition des frontières coloniales qui ne cesse de diviser le Maghreb.          

18/01/2017