L’Union européenne vient de réagir à l’annonce, jeudi, par le gouvernement marocain  de suspendre ses contacts avec l’Union européenne, en affirmant qu’elle est prête à fournir les clarifications et assurances complémentaires pour répondre aux préoccupations du Maroc afin que les contacts et la coopération puissent être pleinement rétablis dès que possible.

 

C’est ce qu’ a fait savoir la Haute représentante de l’Union européenne pour la politique extérieure et la sécurité commune, Federica Mogherini.

 

 »Notre conviction est qu’un véritable partenariat implique l’écoute, le partage, la solidarité et le respect mutuels entre partenaires », a souligné la vice-presidente de la Commission européenne dans une déclaration rendue publique vendredi à Bruxelles.

 

le gouvernement marocain reproche à l’UE le manque de transparence ayant entouré le traitement par ses services du dossier relatif à l’accord agricole qui avait été annulé par une décision du tribunal européen le 10 décembre dernier.

 

Selon Federica Mogherini,  »de nombreux contacts ont été effectués à tous les niveaux entre l’UE et le Maroc sur cette question depuis le mois de décembre, et le Maroc a été tenu pleinement informé tout au long du processus, dans le cadre des contraintes juridiques qui s’appliquent »’. Elle a par ailleurs souligné que l’UE a réagi ‘rapidement » à la décision de son tribunal du 10 décembre 2015 concernant l’application de l’accord agricole avec le Maroc, « en décidant unanimement de faire appel de cette décision », lequel appel a été soumis.

 

« L’UE restera en relation avec les autorités marocaines dans les prochains jours », a-t-elle ajouté avant de préciser que l’Union évaluera « aussi rapidement que possible les implications de la situation actuelle pour nos programmes de coopération existants ».

26/02/2016