Un peu prétentieux le délégué du Polisario à Washington, Mohamed Yeslem Beissat, qui a affirmé que l’année 2013 a été marquée par « une bataille âpre » entre le Polisario et le Maroc dans les fora internationaux sur les questions de la pêche et des violations marocaines des droits de l’Homme au Sahara Occidental, a indiqué l’Agence de presse sahraouie (SPS).

L’Agence de presse officielle de l’Algérie, APS, qui rapporte cette information est bien généreuse avec le délégué qui oublie que l’âpre bataille s’est déroulée entre le Maroc et l’Algérie.

L’agence ajoute que Beissat a affirmé que « l’année 2013 a été marquée par l’intérêt particulier accordé à la cause sahraouie dans les fora internationaux, notamment européens au cours desquels un grand différend au sein des institutions européennes a surgi au sujet de la pêche et des droits de l’Homme ».

Il a cité à ce propos, les positions exprimées dans plusieurs pays, notamment aux Etats unis, au Japon et en UE, ainsi que dans le monde arabe et en Afrique.

Mais les détails omis aussi bien par le délégué que par l’APS est que les deux batailles principales qui ont opposé Rabat et Alger en 2013 ont été remportées par le Maroc : Le retrait du projet américain sur l’extension des prérogatives de la Minurso au Sahara et l’adoption par le parlement européen de l’accord de pêche entre la l’UE et le Maroc. Rien qui puisse pousser l’APS et sa succursale SPS à cocoricoter. Mais si ça peut les aider à oublier

07/01/2014