Le nouveau président élu de la République du Chili, Sebastián Piñera

Le nouveau président élu de la République du Chili, Sebastián Piñera, a affirmé, samedi, que l’intégrité territoriale du Maroc est un principe constant pour son pays.

Lors de la cérémonie de son investiture, à laquelle a pris part le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, M. Piñera a réitéré la constance de la position de son pays qui appuie l’intégrité territoriale du Maroc, indique un communiqué de la Chambre. Concernant la coopération commerciale et économique, le président-élu a indiqué qu’il existe d’importants domaines qui peuvent être une passerelle vers un partenariat fructueux et efficace entre les deux pays dans le secteur agricole et touristique.

Tout en se félicitant du leadership du Maroc dans le secteur des énergies renouvelables, il a, dans ce sens, exprimé la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience marocaine en la matière. M. Piñera, qui a déjà présidé aux destinées du pays entre 2010 et 2014, s’est aussi réjoui de l’excellence des relations qui existent entre le Chili et le Maroc, et « qui ne peuvent que se renforcer, eu égard aux valeurs et aux principes que nous avons en partage », soulignant la disposition de son pays d’œuvrer pour renforcer davantage cette amitié. Il a, par ailleurs, mis en avant le rôle important que joue le Centre culturel Mohammed VI des dialogues des civilisations, depuis qu’il a ouvert ses portes dans la ville de Coquimbo en 2007. De son côté, M. El Malki a souligné que le Maroc salue la position du Chili à l’égard de l’intégrité du Royaume et le soutient dans la lutte contre tous les défis politiques et socio-économiques auxquels il fait face.

Il a, également, mis en exergue la pertinence des choix économiques du Chili « qui a opté pour l’ouverture, devenant ainsi l’un des pays ayant conclu le plus d’accords de libre-échanges. « Adepte de ce choix stratégique, le Maroc suit avec grand intérêt l’expérience chilienne en matière d’intégration économique dans le cadre de l’alliance du Pacifique, une orientation devenue indispensable dans le contexte de la mondialisation », a poursuivi M. El Malki. Il a, en outre, transmis au nouveau Chef d’Etat chilien les félicitations de SM le Roi Mohammed VI pour la confiance que le peuple chilien a de nouveau placé en lui, et ses vœux sincères de plein succès dans sa mission.

12/03/2018