Un appel d’offres est lancé pour la conception, le suivi et le contrôle des travaux de construction du nouveau Centre hospitalier universitaire de Laâyoune.

 

Le prestataire qui sera désigné le 28 septembre prochain devra procéder à la construction d’un CHU d’une capacité de 500 lits dans la ville de Laâyoune. Le budget prévisionnel maximum, hors taxes, pour l’exécution des travaux à réaliser, est de 830 millions DH et dont la construction s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud lancé par Sa Majesté le Roi en novembre 2015.

 

Le CHU de Laâyoune est un projet structurant très attendu dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra puisqu’il répond à un besoin accru en termes de couverture sanitaire. Ce projet rentre dans un schéma global et structurel de la mise à niveau sanitaire du Maroc et répond à plusieurs objectifs fondamentaux, notamment la création d’un nouveau pôle de développement sanitaire régional, la réduction de la pression qui s’exerce sur les CHU existants en particulier celui de Marrakech et l’amélioration de la couverture sanitaire en médecine de pointe de la zone Sud saharienne. Le CHU contribuera également à l’encouragement de la formation et la formation continue et à la promotion du système d’aide médicale.

 

Cet établissement comptera 14 salles d’opérations chirurgicales et six pôles d’excellence, dont le pôle «Mère et enfant», «Médecine cardiovasculaire», «Urgences» et «Maladies psychiatriques et mentales».

Alors que dans le cadre du renforcement de l’offre de soins au niveau de cette région, l’hôpital Moulay El Hassan Belmehdi à Laâyoune s’est doté récemment de nouveaux équipements, dont un scanner ultra performant pour le service de radiologie, afin de conforter l’offre et la qualité des soins au profit de la population locale. Plusieurs centres de santé verront le jour dans l’objectif de conforter l’offre de soins dans tous les quartiers de la ville et promouvoir l’accès aux services de santé au profit de toutes les couches de la société.

 

De même, le staff médical s’est enrichi par de nouvelles compétences qualifiées, notamment des médecins spécialisés. Ainsi, le nombre de médecins spécialisés au niveau de toute la région de Laâyoune-Sakia El Hamra est passé de 28 à 91, dont 65 au niveau de la province de Laâyoune. Outre l’hôpital Moulay El Hassan Belmehdi, la région de Laâyoune dispose d’une autre structure sanitaire d’envergure, en l’occurrence l’hôpital Hassan II des spécialités (143 lits), ainsi que de neuf centres de santé.

 

03/08/2017