La commission parlementaire mixte Union européenne-Maroc salue la dernière résolution de l'ONU sur le Sahara.

"L'Algérie ne doit plus continuer à faire des peuples maghrébins un otage en bloquant l'intégration maghrébine". Elle doit assumer "ses responsabilités et oeuvrer à appliquer la résolution 2152 adoptée le 29 avril par le Conseil de sécurité de l'ONU", a déclaré, samedi, à Rabat Abderrahim Atmoun, président de la commission parlementaire mixte Union européenne-Maroc. Atmoun s'est exprimé à son retour de Bruxelles au terme d'une rencontre européenne ayant examiné cette résolution.

Contrairement aux fausses interprétations, "la résolution inflige une cuisante défaite à nos adversaires y compris ceux du lobby algérien au Parlement européen", a-t-il affirmé. "Nos amis européens saluent cette victoire du Maroc et interpellent Alger qu'elle s'implique davantage dans le règlement de ce conflit créé par le régime algérien", a-t-il ajouté. La résolution 2152 confirme, selon lui, la position de "l'Union européenne quant au sérieux et à la crédibilité du plan marocain d'autonomie et loue le rôle du CNDH via ses délégations régionales en matière de promotion des droits l'homme". A rappeler que la 6e rencontre de la commission parlementaire mixte UE-Maroc s'est déroulée du 24 au 27 mars à Dakhla. Les membres de cette commission ont félicité le Maroc pour avoir décidé d'exclure les civils de la justice militaire

04/05/2014