Pour la deuxième année consécutive, la finale de la Coupe du trône se jouera à Laâyoune, au stade Cheikh Mohamed Lagdhaf. A travers ce geste, et d’autres actes qui sont dans le pipe, la FRMF a affiché sa détermination à valoriser le football dans le Sahara marocain.

Lors de la dernière assemblée générale de Fédération royale marocaine de football, tenue dimanche dernier à Skhirat, le président réélu, Fouzi Lekjaa, a déclaré qu’une attention particulière sera désormais accordée par son instance au football dans le Sahara marocain.

 

Il a ainsi annoncé, selon des informations rapportées par Al Ahdath Al Maghribia de ce mardi 25 juillet, que la finale de la Coupe du trône 2017 aura lieu à nouveau au Stade Cheikh Mohamed Lagdhaf de Lâayoune. Il a également promis que plusieurs rencontres des équipes nationales de football seront programmées dans la capitale du Sahara marocain.

 

Pour montrer tout l’intérêt qu’il accorde à cette région, Fouzi Lekjaa a fait appel à Hamdi Ould Errachid, président de la Région Laâyoune-Sakia El Hamra et président de la Ligue du Sahara de football, pour faire partie de son nouveau bureau fédéral. Le député istiqlalien a ainsi hérité de la présidence de la Commission de la FRMF chargée des relations avec les pays d’Afrique.

 

Le Stade Mohamed Lagdhaf a accueilli l’année dernière deux grandes rencontres. Il s’agit en premier lieu du match de gala commémorant le 41e  anniversaire de la Marche verte, et auquel a participé une pléiade de stars du football national et mondial, à l’instar de Diego Maradona. Le 18 novembre 2016, le même stade a ensuite abrité, pour la première fois, une finale de Coupe du trône, à l’issue de laquelle le Moghreb de Fès a raflé le trophée au détriment de l’Olympique de Safi.

 

Il est à rappeler que le stade de Laâyoune a connu une importante réfection en 2016, ce qui lui a permis de se doter de chaises et fauteuils, de vestiaires et d’une pelouse gazonnée… le tout aux normes internationales. C’est ce qui a fait dire à Lekjaa que ce stade accueillera bientôt des rencontres internationales. Une allusion à une future organisation de la Coupe d’Afrique des nations au Maroc, voire, pourquoi pas, à un prochain Mondial?

29/07/2017