L'OMS a présenté ses excuses à Lalla Salma à propos de l'intrusion d'un membre du polisario, lors de la première réunion conjointe entre l'Organisation de la santé et l'Union africaine, tenue en Angola.

Dans son édition de ce lundi 19 mai, Assabah révèle que la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, a tenu à présenter ses excuses à la princesse Lalla Salma, ambassadrice de bonne volonté de l'OMS, et connue pour son engagement pour la lutte contre les maladies infectieuses et le cancer, au sujet de l'intrusion d'un membre du polisario lors de la première réunion conjointe tenue entre l'OMS et l'Union africaine organisée, les 16 et 17 avril, à Luanda (Angola). La patronne de l'OMS, ajoute le quotidien, a affirmé que seuls les représentants des Etats membres reconnus par les Nations unies sont habilités à assister à de telles réunions. Pour Assabah, il s'agit d'une forme de reconnaissance de la marocanité du Sahara. Et de préciser que Houcine El Ouardi, ministre de la Santé, a reçu des excuses verbales et écrites de la part de la directrice de l'OMS à propos de cet incident.

Une princesse engagée
La directrice générale de l'OMS, qui a eu une entrevue avec le minsitre de la Santé, a rendu un hommage appuyé à la princesse Lalla Salma et loué ses efforts dans le domaine de lutte contre les maladies transmissibles et le cancer, ainsi que toutes les initiatives marocaines relatives à la promotion de la santé. Assabah fait savoir que El Ouardi a fait un exposé au sujet de la gestion et de développement de la santé au Maroc. Une politique fondée sur le partenariat public-privé et le souci d'une offre équitable de soins.

La reconnaissance de la marocanité du Sahara par l'OMS est un acquis pour le Maroc et un appui qui va l'aider à faire face aux manigances du Polisario et de l'Algérie qui ne rate aucune occasion pour s'inviter aux événements organisés par les institutions internationales. Cette reconnaissance, par un organe onusien comme l'OMS, prouve encore une fois que le Maroc est sur la bonne voie et que ses efforts et ses initiatives sont appréciés à leur juste valeur. Les efforts de Lalla Salma et son engagement, loués à l'échelle internationale, pour les grandes causes ont aussi apporté leurs fruits.

19/05/2014