L'UE exige à l'Algérie le recensement des réfugiés de Tindouf

Une autre défaite cinglante pour le Polisaro et son soutien algérien. Les élus européens ont adopté une résolution conditionnant l’octroi des futures aides humanitaires aux habitants des camps de Tindouf à la réalisation d’un recensement.

Au lendemain de l'adoption de la résolution 2218 du Conseil de sécurité de l'ONU relative au Sahara marocain, voila qu'un nouveau coup de massue vient de tomber sur la tête de l'Algérie et de ses acolytes du Polisario. Le Parlement européen a adopté, ce mercredi 29 avril, une résolution appelant au recensement des séquestrés des camps de Tindouf, a déclaré à Le360 depuis Strasbourg, Abderrahim Atmoun, co-président de la Commission mixte Maroc/Union européenne. "Cette résolution est une nouvelle victoire du Maroc", nous commente-t-il.

La résolution, adoptée en séance plénière, appelle l'Algérie à accepter le recensement des camps des séquestrés de Tindouf et reconnaît officiellement que les aides humanitaires fournies par l'Union européenne ont été détournées par les militaires algériens et le Polisario au détriment des habitants des camps. Le Parlement européen est allé plus loin dans sa résolution puisqu'il conditionne l'octroi des futures aides humanitaires à la réalisation de ce recensement.

29/04/2015