C’est officiel, Madagascar rejoint la liste des 28 pays africains ayant déposé une motion pour la suspension de la pseudo rasd

Ils sont désormais 29, la liste des pays qui ont signé la motion en vue de la suspension de la rasd des instances de l’Union Africaine. La république de Madagascar a exprimé son soutien au retour ”légitime” du Maroc à l’Union Africaine, assurant qu’elle va oeuvrer pour qu’il soit effectif dans les meilleurs délais.

Dans un document officiel signé par le Président de la République, Hery M. Rajaonarimampianina, Madagascar ”salue la décision du Royaume du Maroc d’intégrer l’Union Africaine’’ et ”entend œuvrer pour que ce retour légitime soit effectif dans les meilleurs délais’’.

Madagascar ”accueille très favorablement” le contenu du message adressé par le roi Mohammed VI au 27ème Sommet de l’Union Africaine, souligne le document.

Tout en étant ”conscient des circonstances particulières’’ dans lesquelles la “rasd’’ a été admise à l’Organisation de l’Unité Africaine, le Président de la République de Madagascar ”décide d’agir en vue de permettre à l’Union Africaine de jouer un rôle constructif et de contribuer positivement aux efforts de l’ONU, pour un dénouement définitif et mutuellement acceptable au différend régional du Sahara’’, indique la même source.

Pour rappel, suite au message historique adressé dimanche par le roi Mohammed VI au 27è sommet de l’Union africaine (UA), tenu dans la capitale rwandaise, Kigali, 28 pays membres de cette organisation ont adressé, lundi, à Driss Déby Itno, Président de la République du Tchad et Président en exercice de l’Union africaine (UA), une motion en vue de la suspension, prochaine, de la fantomatique «république arabe sahraouie démocratique» des activités de l’UA, et de tous ses organes, afin de permettre à l’organisation panafricaine de jouer un rôle constructif et de contribuer positivement, aux efforts de l’ONU, pour un dénouement définitif au différend régional sur le Sahara.

Cette motion avait été adressée par Ali Bongo Ondimba, Président de la République Gabonaise, au nom du Benin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cap Vert, du Comores, du Congo, de la Côte d’Ivoire, de Djibouti, de l’Erythrée, du Gabon, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, de la Guinée-Equatoriale, du Libéria, de la Libye, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, de Sao Tomé, du Sénégal, du Seychelles, de Sierra Leone, de la Somalie, du Soudan, de Swaziland, du Togo, de la Zambie. Une liste de 28 pays qui compte désormais parmi eux Madagascar en faisant 29.

A qui le tour ?

22/07/2016