Barcelone : Le ministre des affaires étrangères espagnol José Manuel Garcia-Margallo a déclaré que l’Espagne refuse tout parallèle entre l’affaire du Sahara et les revendications indépendantistes catalanes.

Aucune comparaison n’est possible entre la Catalogne et le Sahara» a commenté José Manuel Garcia-Margallo, lors d’une rencontre qu’il eut à Cerdanyola del Vallès, dans la région de Barcelone avec des hommes d’affaires Catalans.

 

La situation des populations des deux régions n'est point symétrique, a-t-il dit, rapporte le site El digital de Madrid, il ajoute que «La Catalogne ne répond à aucune des conditions prévues par le Droit international pour prétendre à l'autodétermination, comme c'est le cas pour les peuples colonisés ainsi que les peuples occupés militairement et ceux dont les citoyens ne peuvent exercer leurs droits démocratiquement». 

 

Margallo a réitéré le refus de Madrid de voir s’organiser en Catalogne, un referendum d‘autodétermination, que le président sortant de Catalogne et candidat aux élections anticipées du 25 novembre, le nationaliste Artur Mas, a réaffirmé convoquer, en cas de sa victoire à ce scrutin.

 

15/11/2012