D. Román OYARZUN MARCHESI

L’Espagne, en Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara le 9 septembre, a exprimé son appui au travail de la MINURSO que Madrid qualifie d’essentiel pour garantir le respect du cessez-le-feu au Sahara.

 

"L'ambassadeur représentant permanent de l’Espagne a exprimé son appui aux efforts de l’envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, ainsi qu’au travail essentiel de la MINURSO pour garantir le respect du cessez- le- feu" au Sahara, indique ce lundi le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la coopération.

 

En outre, il a mis l'accent sur "la nécessité de faire baisser la tension de manière urgente afin que les négociations entre les parties puissent reprendre", ajoute la même source dans un communiqué résumant les activités du Conseil de sécurité de l’ONU du 9 au 15 septembre.

 

L’Espagne est actuellement l'un des dix membres non permanents du Conseil de sécurité.

 

L’ambassadeur espagnol a rappelé "le rôle central de l’ONU dans la recherche d’une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable (à la question du Sahara), dans le cadre des dispositions conformes aux objectifs et principes de la Charte des Nations Unies".

 

Le ministère espagnol des Affaires étrangères fait observer que cette réunion de consultation a été convoquée en rapport avec la situation au Sahara suite aux derniers événements de Guerguerat et l’intervention de la police et de la douane marocaines pour assainir cette région devenue plaque tournante de tous les trafics. Sans parler de la menace terroriste qui pèse sur toute cette région!

19/09/2016