Christopher Ross, l'envoyé personnel du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies pour le Sahara, ne s'est pas réuni avec les vrais représentants sahraouis durant la visite qu'il a entamée à Tindouf, selon ce qu'a confirmé Mahjoub Salek, coodinateur général du Polisario-Khat Achahid (La voie du martyr). 

« Nous avons déposé une lettre auprès du bureau de Ross, nous l'avons envoyée par fax et par courrier électronique et dans laquelle nous lui demandons d'écouter la voix de ceux qui s'opposent à la direction du Polisario », a-t-il précisé dans une déclaration à notre confrère « Al Ittihad Al Ichtiraki ». 

Mais l'envoyé personnel de Ban Ki-moon a fait la sourde oreille et n'a pas accepté de recevoir les Sahraouis de Tindouf qui ne partagent pas la vision politique des caciques du Polisario. En effet, Ross a refusé de recevoir les jeunes du Mouvement de la révolution sahraouie, les journalistes expulsés, l'artiste Allal Annajm et les autres opposants à la direction du Polisario, tandis qu'il a accepté de s'entretenir avec les bourreaux et indicateurs, selon la même source. Et d'ajouter que la direction actuelle du Polisario ne représente plus la majorité des Sahraouis, et que Ross aurait dû écouter la voix de ceux qui représentent vraiment les Sahraouis séquestrés dans les camps de Tindouf. 

07/11/2012