Le Mali se félicite de l'engagement du Maroc "qui n'est pas nouveau" pour "ramener la paix et la stabilité" au Nord du pays, a déclaré mercredi à New York, le ministre malien des Affaires étrangères, de l'Intégration africaine et de la Coopération lnternationale, Abdoulaye Diop.

Le Maroc a fait "preuve de sa disponibilité à aider le Mali à faire ramener la paix et la stabilité" dans le nord du pays, a déclaré à l'agence MAP le ministre malien, à l'issue d'une séance du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à la situation au Mali, se félicitant de cet engagement du Royaume qui a une "expérience et une connaissance de la région", notamment "au regard des liens séculaires que nous avons".

"Nous pensons que sa contribution (...) ne peut que conforter à renforcer le processus", a-t-il encore dit.

Le ministre malien a saisi cette occasion pour souligner les liens d'amitié qui unissent les deux pays, rappelant, à cet égard, la présence du Roi Mohammed VI à la cérémonie d'investiture du Président malien, Ibrahim Boubacar Keita, "actuellement en visite dans le Royaume" pour assister au 9ème Salon international de l'agriculture (SIAM).

Ibrahim Boubacar Keita, arrivé mardi dans le Royaume, a notamment mis en relief, dans une déclaration à la presse, l'évolution qu'ont connue les relations entre le Maroc et le Mali dans tous les domaines depuis la participation du Souverain à la cérémonie de son investiture en septembre 2013.

"Depuis, beaucoup de choses se sont passées entre nos deux pays", a-t-il noté, se félicitant de la dernière visite du Roi à Bamako dans le cadre de la tournée entreprise par le Souverain dans plusieurs pays africains.

23/04/2014