«Après le départ de Kim Bolduc, le secrétaire général des Nations unies a proposé un Canadien, Colin Stewart, pour prendre les commandes de la Minurso», nous confie une source au Sahara.

«Pour l’instant, le Maroc a émis des réserves sur le candidat d’Antonio Guterres», ajoute la même source. Le choix du diplomate est peu surprenant ; le nouvel organigramme de la Minurso porte la signature du Canadien Gilles Brière, le chef des missions d’appui à l’ONU.

Quant à Kim Bolduc, elle a déjà entamé l’exercice de ses fonctions en sa qualité de représentante spéciale adjointe auprès de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco).

10/11/2017