Le Maroc a accusé le Polisario, mouvement armé par l’Algérie, de saboter les efforts de l’ONU réitérant lundi son offre d’une large autonomie pour régler définitivement la question du Sahara, a appris Atlasinfo de source officielle . 

 

«La seule solution à ce conflit entre dans le cadre du projet de large autonomie proposée par le Maroc », a déclaré à Atlasinfo, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha El Khelfi. 

 

« Nous avons réitéré la semaine dernière la position du Maroc à Christopher Ross », l’envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara. 

 

Le porte-parole du gouvernement a émis l’espoir que le prochain rapport de cet émissaire puisse « pousser les autres parties (Polisario et l’Algérie, ndlr) à avancer dans la recherche de la solution politique telle que proposée par le royaume ». 

 

Selon le ministre la « grave situation qui prévaut actuellement au Sahel nécessite une rapide solution » à la question du Sahara, en mettant implicitement en garde contre les menaces qui guettent la paix et la stabilité dans toute la région sahélo-saharienne. 

 

Le plan de large autonomie du Maroc au Sahara est soutenu par la communauté internationale notamment les Etats-Unis, la France et l’Espagne. 

 

Le "Polisario use ces derniers jours de manœuvres destinées à bluffer à l’approche » de la publication du rapport de l’envoyé spécial de l’ONU et de la réunion du conseil de sécurité prévue» en avril, a souligné pour sa part à Atlasinfo un haut responsable marocain. 

 

« Cette tactique coutumière du Polisario initiée et soutenue par l’Algérie et la propagande médiatique anti-marocaine est vouée à l’échec comme par le passé. Le Maroc est connu par son sérieux et son plan d’autonomie est considéré comme sérieux et crédible notamment par les résolutions des Nations-Unies », a-t-on ajouté de même source. 

 

« Le Sahara est une région marocaine que défend l’ensemble du peuple marocain, toutes les tendances confondues », a souligné cette source. 

 

Selon des informations confirmées de source officielle malienne des membres du Polisario combattent actuellement au Mali et au Sahel aux côtés d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). « Le Polisario est impliqué jusqu’au cou dans cette dangereuse aventure », selon la même source. 

28/03/2013