Genève – Le Maroc a appelé, à nouveau, mercredi, le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à procéder, conformément à son mandat, à l’enregistrement et au recensement des populations des camps de Tindouf.

S’exprimant lors de la réunion annuelle du Comité exécutif du Haut-commissariat à Genève, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale a affirmé que “la mise en œuvre des trois fonctions du HCR, à savoir l’assistance, la protection et les solutions durables, sont étroitement tributaires de l’enregistrement des réfugiés”.

“Seul à travers un enregistrement et un recensement fiables, le HCR sera en mesure de procéder à la vérification physique, l’authentification et la détermination des profils des personnes vivant dans les camps”, a relevé M. Hilale, affirmant que cette opération devient “encore plus urgente suite au déplacement de centaines de jihadistes, provoqué par le conflit au nord-Mali”.

02/10/2013