Le roi du Maroc Mohammed VI a indiqué mardi compter sur une décision en faveur du Maroc "le plus rapidement possible" après une décision en décembre de la justice européenne invalidant un accord de libéralisation réciproque en matière de produits agricoles et de la pêche conclu avec le royaume et l'Union européenne au motif qu'il s'appliquait aussi aux provinces du sud. 

 

"Actuellement, nous avons un contentieux avec l'Europe, mais nos partenaires européens à savoir la France, le Portugal et l'Espagne sont avec nous et nous espérons remporter la bataille le plus rapidement possible", a déclaré Mohammed VI lors d'une visite en Russie. 

 

L'Union européenne a fait appel de l'annulation de cet accord. 

 

Le Maroc avait annoncé le 25 février la "suspension de tout contact" avec l'UE pour protester contre la décision de la justice européenne qui avait suscité la préoccupation des pays membres de l'UE, au moment où les Européens ne veulent surtout pas se brouiller avec le Maroc, un allié incontournable dans la lutte antijihadiste. 

15/03/2016