Le gouvernement a annoncé, ce jeudi, sa décision de reprendre les contacts avec l'Union européenne suspendus provisoirement pour protester contre la gestion de l'après-arrêt de la Cour de justice ayant annulé l'Accord agricole et de pêche liant l'UE au Maroc.

 

"Le gouvernement a évoqué les relations avec l'Union européenne" en décidant de "renouer" ses contacts avec ses institutions, a déclaré une source gouvernementale à Le360.

 

A rappeler que le Maroc avait suspendu ses contacts avec les institutions de l’UE, en février, pour protester contre le "caractère hautement politique" et "contraire au droit international" de la décision de la Cour européenne.

 

Le 4 mars, à Rabat, les autorités marocaines avaient reçu Federica Mogherini, la Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, qui leur a fourni des éclaircissements et des assurances que l'UE s'attache à maintenir et à consolider le partenariat privilégié, dense et varié avec le Maroc.

 

Selon nos sources, le gouvernement marocain a également examiné les derniers développements du dossier du Sahara et les propos hostiles de Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU.

17/03/2016