Union africaine

Le roi du Maroc Mohammed VI a demandé au chef de l'Etat tchadien Idriss Deby, président en exercice de l'Union africaine (UA), de transmettre aux Etats membres la demande d'adhésion de Rabat, a-t-on appris lundi de source officielle. 

 

Cette demande d'adhésion, stratégique pour Rabat, avait été déposée le 22 septembre auprès de la Commission de l'UA --son organe exécutif--. La Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma aurait dû la transmettre "promptement", mais ne l'a pas fait, laisse entendre un communiqué du cabinet royal publié lundi. D'où la démarche auprès du président tchadien. 

Le souverain marocain a demandé à M. Deby "d'intervenir auprès de la présidente de la commission de l'UA, pour la distribution à l'ensemble des Etats membres de la demande d'adhésion" du Maroc, indique ce communiqué. 

 

Le président Deby "a réagi positivement" et "fera le nécessaire à cet égard", affirme le cabinet. 

 

Le retour du Maroc au sein de l'organisation panafricaine, qui doit être validé par un vote, donne lieu à une sourde lutte d'influence dans les couloirs de l'UA autour de la question du Sahara. 

 

Le Maroc avait quitté l'UA en 1984 pour protester contre l'admission de la "RASD". 

01/11/2016