Le Maroc expulse une Française qui incite aux manifestations

Le Maroc expulse une Française qui incite aux manifestations

Une ressortissante française « connue pour son hostilité à l’intégrité territoriale du Royaume » a été expulsée par les autorités marocaines, a indiqué mercredi soir un communiqué de la Wilaya de Rabat. Le texte accuse Marion Martane d’ « agissements suspects visant à inciter à des actes de nature à porter atteinte à l’ordre public ».
La femme en question avait écrit en 2013 le scénario d’un documentaire sur Naâma Asfari, condamné la même année par un tribunal militaire à trente ans de prison pour son implication dans les événements de Gdim Izik. Une année plus tard, elle avait lancé des appels à contribution en vue de collecter la somme nécessaire pour mener à bien son projet. Des scènes du film devaient être tournées au Maroc, notamment à Tan-Tan le lieu de naissance d’Asfari.