Les autorités ont décidé l’expulsion, hors territoire national, de huit ressortissants européens de diverses nationalités pour trouble et atteinte à l’ordre public. Les détails.

 

Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra a décidé, hier mercredi, l'expulsion hors territoire national de huit étrangers de nationalités française (2), belge (1) et espagnole (5).

 

Les individus concernés par cette mesure, représentant le soi-disant Collectif international des avocats en soutien aux détenus de Gdeim Izik, sont entrés au Maroc pour semer le trouble et porter atteinte a l'ordre public, explique le communiqué de l’Intérieur.

 

Cette mesure d’expulsion intervient en application de la loi relative à l’entrée et au séjour des étrangers sur le territoire national.

07/04/2016