Le gouvernement marocain a décidé de geler tout contact avec les institutions européennes présentes à Rabat en signe de protestation contre la décision de la Cour de justice de l'UE annulant l'accord agricole, rapporte l'agence EFE. Selon la même source, le département de Salaheddine Mezouar a envoyé la semaine dernière, une note non officielle à tous les autres ministères afin qu'ils cessent tout contact ou réunion prévue avec les représentations de l'UE présentes à Rabat. Toujours selon EFE, la note précise cependant que ce gel des contacts ne concerne pas l'ambassade du Maroc à Bruxelles.
Pour l'heure, la durée du gel des contacts n'a pas été précisée mais des sources proches du ministère des Affaires étrangères ont confié à EFE qu'elle dépendait de l'annulation par la CJUE de sa décision prise le 10 décembre dernier. Le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, et l'ambassadeur de l'UE, Rupert Joy, se sont refusés à tout commentaire concernant ce gel.
Pour rappel, le 10 décembre dernier, répondant à une requête formulée par le Polisario, la Cour de justice de l'UE a rendu une décision annulant l’accord agricole conclu entre l'UE et le Maroc en 2012. Rabat a tout de suite fait part de sa surprise. Pour calmer le jeu, le conseil des ministres de l'UE a fait appel de la décision. Visiblement cela n'a pas totalement convaincu les autorités marocaines.

07/01/2016